L'information notre métier

100 jours du CNT : Dansa Kourouma échange avec les étudiants de kofi

0

Dans le cadre de la célébration des 100 jours du Conseil National de la Transition, l’organe législatif dirigé par Dr Dansa Kourouma a organisé des conférences débats dans les universités de la capitale pour parler du bilan de ses 3 mois de gestion et les missions de son institution.

Après l’université Général Lansana  Conté de Sonfonia hier, ce samedi, 28 Mai, c’est l’université kofi Annan de Guinée qui a servi de cadre à cet échange entre étudiants et les conseillers nationaux.

Dans son introduction, le président du CNT est largement revenu sur le pourquoi du choix porté sur les universités: “Par ce que l’université a des valeurs qui sont communes à toutes les universités du monde. On ne fait pas de la propagande politique dans une université, parce que chacun est libre. Si je rentrais dans cette université, je voyais sur les banderoles les noms d’un parti politique, j’allais rebouché chemin, parce que l’université n’a pas de couleur politique, elle doit tout simplement défendre les valeurs universelles. Quand on parle de lois avec une population à peu près 70 à 80% ne sachant ni lire ni écrire, il faut d’abord commencer par ceux qui sont censés être la future élite du pays. C’est pourquoi, nous sommes venus dans les universités pour discuter avec vous, parce que quand on veut compromettre l’avenir d’un pays, il y a plusieurs approches. Mais, quand l’enseignement est plombé, réduit à sa plus petite expression, cette nation n’a pas d’avenir. C’est pourquoi on ne cache rien, on va discuter avec les étudiants parce que nous estimons que vous avez l’esprit critique》, a dit Dansa Kourouma.

Sélectionné pour vous :
"Il y a des frères qui ont décidé de ne pas venir s’assoir autour de la table pour échanger..."

Après des heures de débat, les participants ont tous été édifiés sur les missions et les perspectives du conseil national de la transition.


Au sortir de la salle Malick Condé de kofi Annan, Alseny Gassama, étudiant en droit, a parlé des leçons qu’il a tirées lors des échanges, avant de faire une suggestion à l’organe législatif.

<< D’abord, j’ai compris que ce CNT est composé des personnes dignes de confiance; ce CNT est un conseil qui va vers la société parce qu’ils nous ont dit pendant leurs différentes interventions.

Ma suggestion est que ce CNT n’a qu’à proposer des lois conformes aux réalités sociales. On dit que le droit est le phénomène de la société. Mais, pour que la loi soit respectée, il faut qu’elle soit rationnelle et coercitive” , dit-il.

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.net

624722815

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org