L'information notre métier

A la mémoire des victimes du 28 septembre 2009 (déclaration du BL)

0

Aujourd’hui, il y a treize ans qu’une manifestation effectuée dans le stade de Dixinn s’était conclue dans l’horreur; on avait enregistré plus de 157 morts, de nombreux disparus et des milliers deblessés Certaines personnes demeurent aujourd’hui handicapées à vie. L’effet de dilution des mémoires qu’engendre temps et les multitudes d’événements aux dimensions nationales ont tendance à dissiper ce triste évènementdu 28 septembre 2009 dans une partie de notremémoirecollective. Cependant, au bloc libéral (BL) ce passé douloureuxdemeuregravé dans nos mémoires C’est pourquoi, nous réitérons toutenotre solidarité aux victimes et à leurs différentes familles. Pendant près de 11 ans le régime défuntpar son manque de volonté politique, n’a pas pu faire la lumière sur les circonstancesopaques qui entourent cette tragédie.

Cependant, le Conseil Nationale du Rassemblement pour la Démocratie (CNRD) créé l’espoir quant au traitement du dossier du 28 septembre 2009 C’est pourquoi le Bloc LIBÉRAL félicite et encourage les nouvelles autorités dans leurs démarches qui font de cette affaire une préoccupation d’intérêt national. Le BL salue également le Ministre Charles Wrightpour ses efforts qui vont dans le même sens que ceux du CNRD.

En fait, pour construire la réconciliation nationale, la stabilité politique, et l’Etat de droit en Guinée, nous devons à rendre la justice fonctionnelle sur toute l’étendue du territoire nationale Nous devons aussilutter efficacement contrel’impunité. Ce sont des gages indispensables au développement de notre Etat.

Sélectionné pour vous :
L'an 64 de l'indépendance de la Guinée au coeur d'une conférence-Débat à la cellule Balai Citoyen

C’est pourquoi à l’image du traitement du dossierdu 28 septembre 2009, nous devons également faire la lumière surles crimes de sang commis en Guinée Ceci commence par les différents complots du premier Régime jusqu’au manifestations de janvier février 2007, sous la 3 République, en passant par le coup D’Etat manqué de 1985 et l’attaque rebelle en 2000contre la ville de Gueckedou. Faire ce travail c’est assumer notre responsabilité devant l’histoireafin de réconcilierles Guinéens. Enfin, la date du 28 septembre n’est pas seulement celle de mauvais souvenirs. Elle évoque aussile << NON » historique de la Guinée, en 1958, au référendum de la communauté Franco Africaine initiée par le Général de Gaule. Cet engagement a permis à notre pays d’accéder à la souveraineté nationale. LeBL rend un vibrant hommage à nos illustreshéros qui ont bâti cette grande épopée.

BP: 030 BP 59, Tél.: (+224) 669-872-887, 621-917-462, 656-548-789, contactleblocliberal@gmail.comadherezaubl@gmail.com

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org