L'information notre métier

Au terme de la mission du MATD, Louda espère que son parti obtiendra son agrément

0

A partir du 16 août 2022, une mission du MATD se rendra dans les sièges des différents partis politiques du pays. Une décision salutaire pour bons nombres d’acteurs.

Interrogé ce vendredi matin par avenirguinee.org, Loudha Baldé, président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUR) jusque-là pas agréé, ne trouve pas d’objection. Le leader rappelle tout de même le fait que malgré de nombreuses démarches, que son parti ne soit pas agréé. Par conséquent, le PUR ne sera pas concerné par cette mission.

« Ça fait près de deux ans maintenant que le Parti de l’Unité et de Renouveau cherche toujours son agrément, c’est-à-dire que nous cherchons à être rétablis dans nos droits de manière légale. Donc, la demande du MATD pour rencontrer les partis politiques dans leurs sièges avec un cahier de charge, pour nous au PUR, nous trouvons que c’est une bonne chose. Mais, au moment où on n’est pas agréé, c’est comme si cet acte ne nous concernait pas », dit-il.

Et de poursuivre, « vous savez qu’il y a un manque de confiance au niveau des actions par rapport aux nouvelles autorités plus particulièrement au MATD vis-à-vis des partis politiques agréés sur place. Faire le toilettage des partis politiques, c’est une très bonne chose. Nous au PUR, nous sommes entièrement d’accord parce que nous répondons à toutes les attentes du ministère pour être un parti légal. Nous avons passé toutes les procédures notamment les visites des sièges…

Donc, nous souhaitons que cet acte soit purement de bonne foi, pas un agenda caché. C’est-à-dire aller faire le toilettage et placer les partis les uns au-dessus des autres par rapport à leurs actions vis-à-vis des autorités. Et, n’oubliez pas qu’il y a certains sièges de certains partis politiques qui sont fermés. Alors, je me demande comment ils vont s’y rendre ».

Sélectionné pour vous :
Coup d'État du 05 septembre: Michel Lamah, qui a mis main sur Alpha Condé parle...

Droit dans ses bottes, le président du PUR encourage ces missionnaires à faire un travail sincère. De ce fait, il n’a pas hésité de demander aux nouvelles autorités de s’attaquer aux choses qui, selon lui, sont très sérieuses, notamment le toilettage du fichier électoral.

« Si l’acte est sincère et accompagné d’une bonne foi, au PUR on a aucun problème. Nous attirons l’attention des nouvelles autorités pour dire d’aller de l’avant, c’est-à-dire attaquer les choses essentielles dont : le toilettage du fichier électoral, le recensement général de la population, la rédaction d’une nouvelle constitution, faire le référendum et toutes les autres élections. Mais, s’ils décident maintenant de rencontrer les partis politiques, ils le font avec une base sincère. C’est cela qui peut aider l’arène politique à souffler et à savoir qui peut faire la politique et qui est amateur dans la politique. Nous les encourageons d’aller de l’avant et de faire en sorte de rétablir dans le droit les partis politiques qui sont déjà en attente comme le Parti de l’Unité et du Progrès (PUR) pour ce qui est de leur agrément ».

A rappeler que cette mission s’étendra jusqu’au 15 septembre prochain dans tout le pays.

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.org

624722815

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org