L'information notre métier

Damouya : les élèves abandonnés aux champs, enseignants et directeur font la “belle vie” à Kindia centre 

0

C’est une situation non reluisante à propos de laquelle les citoyens de Damouya, district situé dans la sous-préfecture de Bangouya, préfecture de Kindia, ont interpellé avenirguinee.net.

Soucieux de l’avenir de leurs enfants, les habitants de ce village situé à une centaine de kilomètres de son chef-lieu, ont attiré l’attention de notre rédaction sur l’absence fréquente et massive des enseignants déployés par le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation dans la localité, en vue d’offrir une formation aux élèves.

Selon des informations confiées à notre reporter en mission dans la zone environnante, l’école flambant neuf du district, qui accueille les enfants de la localité, a fermé portes et fenêtres dès après les congés du mois d’avril. La raison est toute simple : le Directeur et les enseignants ont tous quitté les lieux pour se rendre à Kindia. Ce, pour profiter de leurs congés sans fin. Cette attitude peu noble est devenue, selon nos informations, coutumières pour ces encadreurs de l’école primaire de Damouya.

Pour toucher du doigt la réalité, nous nous sommes rendus dans l’enceinte de ladite école. Arrivée sur les lieux, dans la cour, notre équipe a été accueillie par le bêlement des moutons et chèvres qui faisaient leur tournée touristique. Salles, bureau du directeur général, étaient tous fermés. Celui du DG était d’ailleurs cadenassé. Au-delà des pensées, ce qui pourrait avérer l’absence de ressources humaines dans cette école depuis belle, est la présence des nids d’araignées.

Des candidats à l’examen d’entrée en 7ème année abandonnés à eux-mêmes

Avec la situation qui se présente, les élèves en classe d’examen sont les premiers impactés. Ces derniers et autres élèves font de leur quotidien les travaux champêtres, en dépit de la conscience que l’examen devrait leur insuffler.

Sélectionné pour vous :
Fin des épreuves du BEPC : Le DCE de Kaloum plus ou moins satisfait du déroulement 

Interrogé sur cette absence des encadreurs et maîtres de cette école, un citoyen sous anonymat a confié que “: Avant les congés, il n’y avait même pas de cours ici cette année. Parce qu’ils sont partis en congé avant le mois d’avril. Tout ce qu’ils demandent c’est l’argent que les populations payent, pourtant ils sont payés. Mais, quand on paye, le directeur donne un peu aux maîtres de la communauté ; le reste, il le met dans sa poche, ce qui est déplorable. Ils sont deux titulaires ici mais, ils ne font rien et on n’a pas les moyens pour envoyer nos enfants à Conakry. Sinon on l’aurait fait.

C’est pourquoi on interpelle le ministre sur la situation de nos enfants ici. Parce qu’il y a des candidats des examens d’entrée en 7ème année. Aussi, le directeur, quand il est là, chaque fois les enfants sont aux champs des citoyens pour travailler et il récupère… c’est une façon d’exploiter nos enfants “s’est-il lamenté.

Cet autre parent d’élève, de renchérir :” Nous voulons que le directeur et son équipe quittent ici aujourd’hui, parce nos enfants ne connaissent rien, la formation qu’ils reçoivent ne sont pas de qualité. Vraiment nous sommes inquiets de l’avenir de nos enfants”.

Toutes nos tentatives pour être en contact avec le directeur général Sékou Adama Diaby, sont pour l’heure restées sans suite.

A suivre !!!

Depuis Kindia, Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.org

621269981

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org