L'information notre métier

Déplorables conditions de travail des journalistes: rtgkoloma.info, le ” bébé” abandonné !!

0

Pour célébrer la date du 3 mai, consacrée à la journée internationale de la liberté de la presse, le ministère de l’information et de la communication guinéenne a lancé ce mercredi, 4 mai, trois jours de festivités pour les hommes de médias aux chapiteaux du palais du peuple.

Placée sous le thème : ” Le journalisme sous l’emprise du numérique”, cette journée est généralement mise à profit par les journalistes pour révéler les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur métier.
A cette occasion, la rédaction d’avenirguinee.org a interrogé Bouka Barry, rédacteur en chef du site d’information rtgkoloma.info.
Communiquant sur la situation des médias en République de Guinée, ce journaliste a exprimé quelques souhaits pour l’amélioration des services du site de la rtg ce, en mettant les moyens nécessaires à la disposition du directeur général Fana Soumah.
« La rédaction web souhaiterait être accompagnée davantage par le directeur général Fana Soumah. Certes il a les bonnes intentions mais, il n’a pas les moyens à sa disposition. Il faudrait que les nouvelles autorités puissent mettre les moyens à la disposition de Fana afin qu’il puisse équiper de plus les différents services de la RTG. Parce que la RTG n’a que trois rédactions : la rédaction du journal télévisé, du journal parlé et du site web”, dit-il.
Et de poursuivre :” Mais, les différentes activités, depuis toujours, c’est la télé qui est beaucoup plus privilégiée. Récemment, avec l’arrivée de Fana, le site est beaucoup moins sollicité aux activités gouvernementales alors que nous contribuons à diffuser les informations du gouvernement, à éduquer la population, à sensibiliser et tout ce que la télé et la radio font, nous le faisons aussi. Donc, pour cela, à l’occasion de la présentation de la presse, nous demandons humblement à monsieur le président de la république à travers le département de la communication, d’aider Fana afin qu’il puisse non seulement aider ces jeunes stagiaires à passer leurs concours pour intégrer la fonction publique mais, les équiper comme il le faut, comme la télé et la radio.
Par ailleurs, il explique que depuis la création de ce site d’information au moment où M. Savané était directeur  général de la RTG en 2017, ce dernier s’est battu pour rehausser le pari en termes d’équipements. Mais, poursuit Bouba Barry, ce n’est pas suffisant.
” il (Savané) a fait de son mieux en amenant le peu d’ordinateurs qu’il avait. Après qu’il a été remplacée par Fana, lui aussi a continué sur la même lancée; Fana nous a retrouvé avec les deux ordinateurs qui étaient avec nous, il a cherché avec le peu de moyens qu’il a, à nous rééquiper en fonction de ses moyens sauf que ce service ne dépend pas de lui. C’est à l’État de nous équiper, c’est à l’État d’aider Fana à nous mettre dans les bonnes conditions. C’est pourquoi, nous profitons de cette journée encore une fois, demander au département d’aider Fana afin qu’il puisse lui aussi nous aider pour qu’on puisse faire notre travail dans les bonnes conditions », a conclu Bouka Barry, rédacteur en chef du site de la radio télévision guinéenne.
Mamadama Camara pour avenirguinee.org
commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org