L'information notre métier

État civil de Matoto : naissance, décès, mariage…, le responsable du service communique les statistiques

0

C’est une statistique supérieure à celle de 2020 qui a été impactée par l’avènement du coronavirus, avec les mesures barrières et restrictions qui y étaient liées.

Au compte de l’année 2021, les travaux d’enregistrement juridique des citoyens par rapport aux événements liés à leurs vies ont été plus intenses à l’état civil de la commune de Matoto, la plus grande de Conakry.

Dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction d’avenirguinee.org ce mardi, le chef service officier de l’état civil de Matoto, Kémoko Dioubaté, a tout d’abord précisé que : ” L’état civil, c’est la vie juridique d’un individu. Et L’état juridique de l’individu commence par l’état civil et se termine là”, dit-il. Ensuite, il nous a fourni les statistiques des enregistrements juridiques faits à son service courant 2021.

“Au cours de l’année 2021, à l’état civil de Matoto, nous avons enregistré 5629 actes enregistrés au niveau des naissances. Pour les décès, malheureusement les gens ne déclarent pas souvent les décès. Mais, nous avons enregistré 375 décès. C’est ce qu’on a pu enregistré à travers les campagnes de sensibilisation. Nous avons célébré 3181 mariages au cours de l’année dernière. Ça, c’est le lot parce qu’en matière de mariage, nous sommes devant”, a déclaré l’officier de l’État civil de Matoto.

Sélectionné pour vous :
Mamou : deux enfants d’une même famille périssent dans une noyade

Interrogé sur les raisons de la grande affluence à l’État civil de Matoto, contrairement aux autres communes, ce responsable n’est pas passé du dos de la cuillère. A l’en croire, ce fait est dû à la décentralisation des célébrations faites dans son service.

“Nous avons célébré 3181 mariages au cours de l’année dernière. Ça, c’est le lot parce qu’en matière de mariage, nous sommes devant , c’est nous qui célébrons le plus grand nombre d’enregistrement  de mariage à-travers les autres communes. Donc, il y a l’affluence autour du mariage, nous avons enregistré 3.181 mariage à l’état civil de Matoto.

Il y a un mécanisme que nous avons essayé de mettre en place : c’est qu’à l’état civil de Matoto, nous avons décentralisé la célébration; ce n’est pas un seul centre, il faut au moins trois à quatre centres. Donc, cela permettra aux officiers d’évacuer rapidement le nombre de mariage, les gens ont compris qu’avec Matoto c’est rapide et puis il y a l’animation, les textes sont maîtrisés et chacun veut célébrer son mariage à l’état civil de Matoto”, a fait savoir Kémoko Dioubaté.

Ibrahima Sory SYLLA pour avenirguinee.org
625.21.09.71

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org