L'information notre métier

“Le CNRD est la source première de toute légalité et de toute légitimité durant cette période transitoire”

0

Les agitations intempestives et effrénées des responsables du groupement de fait que constitue le FNDC contre la transition et ses organes dont le CNRD, dégagent des haleines de subversion sur fond de manipulations politiciennes.

L’évolution des événements et l’opiniâtréte du FNDC dans la perpétration des forfaitures n’obéit qu’à une seule et unique logique, celle de déstabiliser l’Etat et ses institutions en réduisant ses chances de réussite à la transition. Cela est absolument contraire à l’ambition noble qu’on lui prête de vouloir se battre en faveur de la démocratie, les droits de l’homme et l’Etat de droit.
À la question de savoir si le CNRD est un organe légal ou pas, il convient de rappeler qu’une transition politique est une parenthèse dans la vie d’un Etat. Mais la transition ne signifie pas absence de droit, et le CNRD mieux que quiconque a compris cela en élaborant une charte de la transition que l’ensemble des acteurs ont validé.
Dès lors, le CNRD est la source première de toute légalité et de toute légitimité durant cette période transitoire. Il est aberrant donc que le FNDC s’emploie à un jeux de comparaison sur ce plan avec le CNRD. C’est sans commune mesure.
Ce comportement est en même temps l’expression d’un mépris contre l’autorité de l’Etat et la culture d’une rébellion contre les institutions de la transition.

Pour mémoire, le Comité National de Redressement pour le Développement (CNRD) est l’organe Central de définition et d’orientation stratégique de la politique économique, sociale, culturelle et de développement du Pays.
Il est garant de la sécurité et de la cohésion nationale, de la stabilité et de la paix. Il est composé des éléments des forces de défense et de la sécurité de la République de Guinée ( Armée, Gendarmerie, Police, Protection Civile, Douane et Conservateur de la nature), Article 36 de la charte de la transition.

Donc, considérant le fait que charte de la transition est la constitution de la Transition, donc le texte majeur qui régit la conduite de la transition, il est inutile de rentrer dans des démonstrations pour mettre en exergue la légalité et même la (Constitutionnalité) du CNRD. Il est impératif donc pour toutes les personnes et entités de se conformer aux institutions établies par le CNRD pour conduire la transition.
Rappelons en outre que la charte de la transition est un texte dont l’élaboration a obéi à la logique de l’inclusion et de la participation car c’est suite à la clôture du cadre de concertation nationale (où tous les acteurs nationaux ont été conviés jusqu’à ce que le Colonel a été qualifié par certains de trop démocrate). Ce qui a eu le mérite de conférer à la charte une légitimité nationale et internationale.

Il est temps donc que ceux qui s’agitent les prétendus leaders du FNDC dont la légitimité est fortement contestée même a l’interne, comprennent que la chienlit et les crimes qu’ils ont toujours contribué à perpétrer ne resteront plus impunis et que cela va démarrer par votre rayure du registre sociopolitique.

Sélectionné pour vous :
Devoir de mémoire à l'endroit de la presse guinéenne (par Mamady Kansan Doumbouya)

La CRIEF est créé et elle le sera ad vitam æternam. C’est le symbole le plus ardent de la moralisation de la vie publique, de la lutte contre la corruption et faits assimilés qui sont des éléments de la Refondation et du redressement, valeurs et principes chers au CNRD.

Ressaisissez-vous donc avant qu’il ne soit définitivement tard car tous les observateurs avertis ont compris la logique qui sous-tend votre action, pour qui vous roulez et que vos actions sont l’expression d’une frustration mal digérée, justifier par le fait qu’on vous a denié des fonctions pour lesquelles vous n’aviez ni qualification, ni l’expérience encore moins la masse critique.

Les efforts du CNRD sont tangibles en termes d’efforts pour l’amélioration substantielle du cadre de vie des guinéens, d’ouverture de l’espace sociopolitique, de decrispation de la vie politique, d’inclusion et de la réunion des conditions pour le vivre ensemble et la l’assainissement de la vie publique. Cela est prouvé pour toute une série d’actes qu’il a posé depuis son arrivée.

Il est donc malhonnête et bassement prétentieux de passer sous silence toutes ses bonnes et exaltantes actions réalisées en faveur du pays pour ne mettre en avant que des critiques et sabotages, le tout sur fond de manipulation de l’opinion.

Chers compatriotes, retirez-vous de ce jeux dangereux et comprenez que vous êtes démasqués et dans votre cap et dans votre modus opérandi.

Voilà pourquoi quelque soient où seront les actions que vous ferez, vous ne serez plus jamais crédibles au regard de l’importante frange de l’opinion qui est plus que convaincu de la partialité et du sectarisme de votre pseudo combat.

Enfin j’aimerai exprimer toute ma pitié pour la position à la fous ridicule et minable que vous adoptée depuis le debut de cette transition. Il s’agit du fait de citer régulièrement des noms de personnalités sur des listes que vous prétendez envoyer à la CPI. A rappeler qu’à l’aube de la transition le Colonel Doumbouya et beaucoup de ses collègues avait vu leur nom retirer après une première inscription. Comment vous prendre au sérieux, vous pour qui l’engagement civique se mesure à l’aune de la contrepartie financière, vous qui êtes en quête permanente de vedettariat.
Je crois que vous êtes plus proche actuellement de cette cours que ces personnalité que vous citez.

Ange Gabriel HABA,
Membre du Comité Citoyen de Suivi de la Transition ;
Coordinateur National de la Cellule de Veille et d’Alerte ;
Secrétaire Exécutif du CNOSCG.

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org