L'information notre métier

Faible admission au CEE : ‘’ ces résultats mettent à nue le niveau de notre système éducatif” (porte-parole du MEPU-A)

0

Les résultats du Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE) ont été officiellement publiés ce mardi, 28 Juin 2022. Sur le territoire national, sur 265 569 candidats dont 120 195 filles, c’est seulement 44 249 candidats dont 20 076 filles qui ont réussi cet examen d’entrée en 7ème Année. Soit un taux de réussite de 17,62 pourcent, selon les statistiques fournies par le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

Alors que ces résultats suscitent une vague d’indignation sur les réseaux sociaux mais aussi dans la cité, la rédaction d’avenirgunee.org est allée à la rencontre du porte-parole du ministère chargé de l’éducation pré-universitaire.

Trouvé dans son bureau, Ansa Diawara, a tout d’abord tenu à préciser que « ces résultats constituent la valeur intrinsèque des candidats de cette année ». Et qu’après examen, « c’est ce qu’on a trouvé ».

Poursuivant, il ajoute que ces résultats ne sanctionnent pas qu’au niveau des enfants mais, dit-il : « tout l’encadrement et tout le système. Donc, c’est pour vous dire que ces résultats de cette année, avec les dernières réformes engagées, nous interpellent : les parents d’élèves, les élèves, l’école, le département, tous les acteurs du processus. Donc, pour nous, si nous nous réjouissons de la bonne organisation et du bon déroulement des examens, alors voilà les résultats qui, aujourd’hui, mettent à nue le niveau de notre système », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :
Vers de nouvelles manifestations : le FNDC fait des annonces…

Plus loin, il déclare que ce qui ressort de ces résultats permettra aux acteurs impliqués dans l’éducation des enfants de corriger les ” imperfections”.

« Et je pense, ça nous permettra dans les années à venir de corriger ces imperfections. Ça permettra à chaque acteur de se mettre en cause ; chaque parent saura qu’il faut accompagner l’enfant, chaque élève saura qu’il faut apprendre forcément pour avoir son examen, chaque enseignant sera contraint de se mettre en valeur, de se mettre en cause pour donner le meilleur de soi pour les élèves puissent dépasser le cap. Mais aussi pour nous département, aller en profondeur et corriger les tard que nous avons constatés suite à ces résultats ».

Pour finir, ce porte-parole du MEPU-A a assuré qu’il n’y a eu pas eu repêchage cette année au CEE et qu’il n’y en aura au BEPC et au Baccalauréat Unique session 2022.

« Il y a eu zéro repêché, ce sont des valeurs intrinsèques. Si nous sommes à l’élémentaire, 5 de moyenne. Celui qui n’a pas 5 de moyenne ou plus sur 10 ne passe pas. Et au BEPC et le Baccalauréat, 10 de moyenne. Celui qui n’a pas cette moyenne ne passe pas, il n’y a pas de repêchage », a déclaré Mohamed Ansa Diawara.

Ibrahima Sory SYLLA et Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.org

625210971

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org