L'information notre métier

Kankan : des jeunes en colère s’attaquent à une ambulance

0

Dans la matinée de ce lundi, un accident de la circulation s’est produit au quartier Météo, dans la commune urbaine de Kankan. Avant l’arrivée de l’ambulance, les blessés ont été transportés dans un véhicule personnel. Arrivés sur les lieux, les ambulanciers ont payé les frais du retard accusé. Des jeunes en colère se sont attaqués aux secours à l’aide des prières.

Mamady Condé, ambulancier, a relaté les faits en ces termes : « Nous avions reçu un appel nous informant d’un cas d’accident, les infirmiers sont immédiatement venus avec les clés de l’ambulance et nous avons aussitôt bougé. Arrivée sur les lieux, nous avons rencontré un véhicule qui transportait déjà les blessés à l’hôpital.  Les policiers nous ont dit de les suivre, le temps pour moi de me retourner, les gens ont commencé à nous insulter et nous lancer des pierres. C’est ainsi qu’ils ont brisé le pare-brise de l’ambulance.  Nous qui étions dans le véhicule, nous avons aussi reçu des coups de pierres », a-t-il témoigné au micro d’avenirguinee.org.

Le Directeur Général de l’hôpital régional de Kankan a déploré cet acte des jeunes qu’il qualifie d’incivique.

« Je pense que c’est un acte d’incivisme dans notre localité, et c’est un fait très récurrent dans la ville. Comme pour ce matin, le pare-brise de l’ambulance a été endommagé, c’est pourquoi nous avons informé les autorités de la place. Et, immédiatement, un parmi eux a été interpellé. Et, sur lui, nous avons retrouvé des stupéfiants », a confié le Dr Faremba Camara.

Sélectionné pour vous :
Fête de l'Aïd El-fitr: message de Thierno yaya, leader de Guinée Moderne aux musulmans de Guinée

Et d’ajouter, « Ce que je peux demander à la population, l’ambulance qui est là, c’est pour elle. Aucun franc n’est déboursé pour aller ramasser ces malades en ville. Ce sont des personnes de bonne volonté qui nous assistent en carburant. Nous ne pouvons pas arrêter de ramasser les malades parce que l’ambulance a été attaquée mais, de grâce, il faut que ça cesse. L’ambulance ne pas être appelée qu’il se rende dans 30 secondes sur les lieux, c’est impossible ».

Nous apprenons que des recherches sont en cours pour interpeller les responsables de ces dégâts.

De Kankan, Ousmane Diakité pour Avenirguinee.org

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org