L'information notre métier

Le DG du stade GLC met fin au débat : ” Le stade est homologué”

0
Après avoir servi la Feguifoot, à travers le secrétariat général, sous l’autorité de Mamadou Antonio Souaré, Maurice Akoï Koïvogui est actuellement le directeur général du stade Général Lansana Conté de Nongo. Nommé il y’a quelques jours, par le PCA du groupe SAMGBM, avec un objectif bien défini, Akoï Koïvogui s’est prêté à nos questions ce jeudi, évoquant ses ambitions en tant que DG du stade.
 
À propos de ses sentiments, Maurice se dit très ému : << C’est des sentiments de joie, de fierté, de satisfaction. Parce que, il vous souviendra que moi j’ai travaillé avec l’homme, Mamadou Antonio Souaré, qui de surcroît m’a fait confiance et d’ailleurs m’a toujours fait confiance. Ça faisait plus de 7 ans déjà que nous travaillons ensemble>>.
 Poursuivant, << Si aujourd’hui, après la fédération j’étais là en stand bye, il a pensé que c’est moi qui était l’homme providentiel qui pouvait faire sa situation ici au stade Général Lansana Conté de Nongo, je pense que ça ne peut être qu’un sentiment de satisfaction. >> dit-il
 
Interrogé sur l’état des lieux, il a préféré être honnête. Pour lui, il y’a beaucoup à faire << Parce qu’il n’y avait pas une administration ici, tout se passait a main levée. Donc, je suis obligé de tout reprendre. Et, pas que ça, j’ai des devoirs à accomplir. Notamment, les travaux de finition du stade Général Lansana Conté pour que le stade gagne son statut de stade homologué définitivement. Cette démarche, elle est entamée déjà avant que je ne sois là. Moi, quand je suis venu il faut que je propulse les efforts pour que nous atteignons l’objectif>>, explique Akoï Koïvogui !
 
Pour l’ancien secrétaire général de la Feguifoot, d’autres priorités sont aussi sur table << Nous avons les affaires courantes à liquider. Parce que le stade a en son sein des sources de revenus qu’il faut toujours exploiter. Donc, nous allons continuer à exploiter ces maigres ressources. Parce que il y’a les salles ici qui sont employées pour faire les mariages, les concerts, sans compter les pelouses pour les matchs. >> estime-t-il
 
S’exprimant sur l’homologation ou non du stade, le directeur répond << Moi, je vais vous dire une chose, je n’ai jamais entendu qu’il y’a un stade semi homologué. Ce que je sais, les stades quelque soient son statuts, méritent toujours des mises à niveau. Déjà, il vous souviendra que beaucoup de matchs se sont déroulés ici, des matchs de la FIFA, des matchs de la CAF. Ça veut dire tout simplement que le match a été homologué. >> martèle Akoï Koïvogui !
 
Et, de rajouter : << Son homologation ne veux pas dire, une homologation définitive. Comme à l’entame, je vous ai dit que, nous sommes en train d’exécuter les travaux de finition. Ceci étant, à chaque période, il peut être donné après certains matchs, d’évaluer la capacité du stade s’il répond aux normes de la FIFA ou de la CAF. Donc, quand ils font des évaluations, ils peuvent vous faire des remarques que vous corriger toujours. Si non le stade est homologué>>, a-t-il conclu 
 
Savané Alseny pour avenirguinee.org
666-36-88-17
commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org