Guéguerre entre deux groupes de mareyeuses : la ministre charlotte accusée de prendre partie

Pêche en Guinée. En grand nombre, des femmes mareyeuses du marché Kénien, dans la commune de Dixinn, se sont massées ce mercredi soir à Kaloum, pour se faire entendre. Regroupées à quelques mètres du palais Roi Mohamed V, elles voulaient attirer l’attention du président de la transition sur la cherté du poisson au marché.

Post Content

Dans cette protestation, elles accusent la ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime, Charlotte Daffé de protéger une certaine Hadja M’Mah Camara qu’elles soupçonnent d’avoir détourné leur argent de plus de deux milliards que l’ex président Alpha Condé a mis à leur disposition.

Bintou Soumah,manifestante
                                                               Bintou Soumah,manifestante

 » Nous voulons rencontrer le président Mamadi Doumbouya parce que nous avons un problème. Nous sommes allées voir notre ministre trois fois de suite, elle n’a pas pu résoudre notre problème. Elle refuse de nous donner l’occasion de discuter avec elle », a dit Bintou Soumah, une des manifestantes.

Cette mareyeuse visiblement en colère, est, par la suite, revenue sur le fondement de leur frustration contre l’actuelle ministre de la pêche.

« C’est notre coordinatrice Hadja M’mah Camara qui a mangé notre argent. Elle réside à Kénien, elle a pris notre argent qu’elle utilise pour d’autres fins. C’est une somme de 2 milliards 600 millions de francs guinéens. Cette somme nous a été donnée par l’ancien président Alpha Condé, il nous a donné et a ouvert un compte bancaire pour nous afin de bien utiliser cet argent. Il y a d’autres personnes qui ont bénéficié de cette somme qui n’ont même pas assisté aux démarches que nous avons faites. Maintenant, nous les femmes mareyeuses, nous souffrons. On a tellement pris des crédits avec les banques que ces dernières viennent nous retirer nos maisons qu’on a données comme garantie lors des prêts », retrace cette dame qui accuse également la ministre en ces termes :  » nous avons compris que Mme la ministre est en train de défendre Hadja M’mah Camara…. C’est pourquoi, nous sommes venues voir le président de la transition pour qu’il puisse intervenir afin de résoudre notre souffrance », a-t-elle martelé.

Malgré plusieurs heures d’insistance, elles ont été empêchées par des forces de sécurité de rencontrer le chef de l’État. Bintou Soumah a indiqué ceci à notre micro :  » nous demandons au président de nous accorder une audience pour parler avec lui parce que notre ministre est incapable de trancher. Car, elle a un côté pris… ».

Au lendemain de cette manifestation, notre rédaction a pu entrer en contact avec Hadja M’mah Camara. Celle-ci, qui a désigné une autre femme pour porter sa voix, a rejeté en bloc toutes les accusations proférées contre elle.

Hadja Hannatou Kall mareyeuse
                                                                 Hadja Hannatou Kall, mareyeuse

 » Hadja M’mah Camara n’a pas détourné cet argent . S’il y a eu détournement, c’est leur cheffe Hadja Mabinty Sylla qui en est l’auteure, parce que c’est elle qui était adjointe de Hadja M’mah dans le bureau. Quand on a reçu cet argent donné par Alpha Condé, on a fait une réunion qui a conclu de mettre en place un bureau. Tous les dossiers qui devaient être à la banque ont été fournis. C’est elle qui a amené une de ses amies un jour pour nous dire qu’elle peut être notre directrice. Elle s’appelle Mme Bangoura djenab Baldé, elle était directrice de cette banque. On a décidé de donner l’argent aux amateurs pour que si le poisson vient, on partage pour vendre. Cela, pour ne pas qu’on garde l’argent. Toutes celles qui ont parlé, chacune d’elles a reçu 10 cartons de poissons sans que les bénéfices ne retombent dans la main de hadja M’mah. C’est ce qu’on a fait », a confié Hadja Hannatou Kall.

Nos tentatives pour avoir la version de la ministre Charlotte Daffé sont restées sans suite. À suivre…

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.org
6212699

Pêche en Guinée.

Pêche en Guinée.