L'information notre métier

Réinsertion socioprofessionnelle : l’ONG “DUNUA” au secours des filles, à Matoto Somparéyah

0

Pour venir en aide à la junte féminine, la structure “DUNUA” a offert ce jeudi, 24 Novembre, un don de matériels au Centre de formation pour la réinsertion socioprofessionnelle des filles/ femmes de Guinée (CEFORES) de Matoto sompareyah. Ce don est composé de tissus, fil à coudre, paires de ciseaux et autres accessoires allant dans le sens de la couture.

Pour M’Balia Sangaré, la représentante de la structure “DUNUA” en Guinée, ce geste est le symbole de la détermination de ce centre dans leur travail.

« On n’a fait ce don à ce centre parce qu’on vu du sérieux en eux, on n’a vu l’objectif du centre qui est celui d’aider les jeunes filles à rester au pays pour devenir leur propre patronne sans passer par l’immigration. Le métier de couture est une profession qui peut faire vivre, donc il faut les encourager dans ce qu’elles sont en train de faire. Parce que tu peux vouloir quelques choses mais, si tu n’as pas de soutien moral et technique derrière, tu abandonnes. Donc, nous sommes venus leur dire que ce qu’elles sont en train de faire est bien et ça les aidera pour leur avenir », a-t-elle indiqué.

A la recherche de l’accompagnement du gouvernement à travers le ministère de tutelle, cette dame à la retraite lance une invite aux autorités mais également aux particuliers.

« L’Etat est la solution de tout. Dès que l’Etat veut réaliser quelque chose, c’est possible dans sous peu de temps. Aujourd’hui, il (l’Etat) est en train de poser beaucoup de jalons mais, il faut s’intéresser à la couche juvénile déscolarisée, à des formations socioprofessionnelles. L’Etat doit venir vers les jeunes parce qu’ils sont désemparés en créant des structures d’accueil.

Aux particuliers, au lieu d’aller dans les cérémonies et faire des gâchis, ils doivent savoir que les jeunes sont l’avenir de demain. Donc, ils ont besoin d’assistance technique et financière, parce qu’en les aidant on s’aide soi- même ».

Sélectionné pour vous :
Dubréka: 5 personnes d'une même famille périssent dans un accident de la circulation 

Plus loin, elle dira qu’on « essaie de conscientiser les jeunes pour que si on leur donne un seul ciseau, il faut qu’ils comprennent qu’on voulait leur donner plusieurs ; mais qu’ils se partagent la seule paire de ciseau entre eux. Si nous voyons leur engagement à utiliser à bon échéant avec ces matériels, beaucoup d’autres viendront à la longue. Tout ce qu’elles peuvent faire pour leur vie, il faut qu’elles le fassent avec détermination et abnégation », a martelé la présidente de la structure donatrice.

L’administrateur général de CEFORES, Yéro Baïlo Barry n’a pas caché ses émotions. Pour lui, « c’est un sentiment de satisfaction qui m’anime ce soir, c’est une action qu’on va pérenniser à la longue. Mais, tout commence par le sérieux de ces filles, il faut qu’elles sachent que ce qu’elles sont venues chercher, c’est leur avenir. C’est vrai ce qu’elles ont reçu aujourd’hui ne va pas remplir tous leurs besoins mais, lorsque le partenaire se rendra compte que ce qu’il a donné a été bien utilisé, prochainement elles verront quelque chose d’énorme ».

Se réjouissant de ce geste, Fanta Fofana, présidente du CEFORES a promis que ces outils seront utilisés pour l’attente des objectifs pour lesquels ils sont donnés.

« Nous sommes très satisfaites de ce geste venant de cette structure qui devient désormais notre partenaire. Nous leur promettons que les outils que nous venons de recevoir seront utilisés à bon échéant ».

A signaler que la structure “DUNUA” est une association de migrants africains vivant dans la ville de Wuppertal en Allemagne. Elle vient au secours des personnes en détresse.

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.org
624722815

 

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Bienvenu!

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de

Avenirguinee.org