L'information notre métier

Toilettage du fichier de la fonction publique : ‘’ l’opération permet d’économiser plus de 32 milliards de fg’’

0

Au lendemain de sa prise du pouvoir, l’une des promesses de la junte militaire était le lancement d’un concours de recrutement dans la fonction publique. Une année après, cette promesse tarde à être concrétisée en raison de plusieurs facteurs : entre autres le toilettage du fichier de la fonction publique qui a permis, selon colonel Amara Camara, d’engranger plusieurs milliards de francs guinéens.

Devant un parterre de journalistes ce mardi, dans un réceptif hôtelier de Conakry, le ministre secrétaire général à la présidence de la République s’est exprimé sur ce sujet.

« S’agissant du recrutement. Au lendemain de la prise du pouvoir, parmi les premières actions menées, il y’a eu la mise à la retraite dans l’armée, à la douane, à la police et à la fonction publique. Je peux vous dire avec beaucoup de certitude que les effectifs de la fonction publique du 05 septembre sont passés de 117.000 fonctionnaires à environ 101.000. Et, tous ceux qui ne sont pas des retraités, il y avait des cas de doublons ; il y avait des cas de décès fictifs  ; il y avait également des fonctionnaires qui sont à l’étranger et qui continuaient à être payés. Donc, tout cela devrait être toiletté, des opérations de toilettage sont en cours », dit Colonel Amara Camara.

Banner_haut1

« En termes de chiffres », poursuit-il, « aujourd’hui cela a permis, depuis trois mois, de pouvoir économiser plus de 32 milliards de francs guinéens. Et ces opérations sont là parce que nous avons estimé qu’il fallait d’abord avoir la grande visibilité, avoir un fichier propre afin de faire le recrutement. En plus de ce travail de toilettage, il y a dans tous les départements, ce qu’on appelle les fonctionnaires non postés. Il y a des fonctionnaires recrutés qui appartiennent à tous les départements.  Le cas spécifiquement de la présidence :  nous avons un effectif de 323 fonctionnaires qu’on appelle non postés. Il y en n’a qui sont des enseignants, qui sont des conducteurs, qui sont des ingénieurs et qui attendent d’être employés… ».

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.org

621269981

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite