L'information notre métier

Un responsable au sein du PEDN déplore les tuéries, rappelle les raisons du refus de son parti de descendre dans la rue

0

Comme d’habitude, le Parti de l’Espoir pour le Développement National a tenu ce samedi, 10 septembre, son assemblée générale à l’absence de son président Lansana Kouyaté qui est en mission du parti.

Au cours de cette séance dirigée par son vice président et les autres responsables du bureau exécutif, plusieurs sujets en lien avec l’actualité ont été débattus devant de nombreux militants et sympathisants du PEDN.

Curieux de savoir si le président du parti est sorti du pays pour fuir à la CRIEF, la cour qui traque les anciens et actuels dirigeants pour malversations, Mamadou Fofana, secrétaire permanent du PEDN, a fait savoir que l’ancien Premier ministre n’a rien à se reprocher.

Banner_haut1

« Ça me fait rire quand vous dites que le président a peur. Vous savez, tous ceux qui ont des problèmes, ne peuvent pas sortir de l’aéroport. Tous ceux qui sont poursuivis aujourd’hui peuvent rentrer au pays mais ne peuvent sortir, le président Kouyaté n’a pas de soucis par rapport à la CRIEF », dit-il.

Sur le bilan des 12 mois de gestion du CNRD au pouvoir, le PEDN se dit satisfait mais pas sur le plan des droits de l’homme.

« Nous sommes satisfaits de la gestion du CNRD depuis sa prise de pouvoir mais à 100%. Ça été une satisfaction pour nous après leur prise de pouvoir de libérer les prisonniers politiques, aussi la création de la CRIEF. Parce qu’aujourd’hui, aucun ministre ou cadre de l’administration ne peut oser détourner. Ils ont aussi mis en place un cadre de concertation même si d’autres ont décrié, mais aussi les assises nationales pour mettre les guineens ensemble; retourner aussi les biens de la famille Touré: ils ont baptisé l’aéroport international. ça, se sont des satisfactions » s’est-il réjoui.
Et d’ajouter,  » Mais, sur le plan de droit de l’homme, nous ne sommes pas satisfaits. Parce que quand un guinéen meurt, ce n’est pas bon. On apprécie pas du tout les morts, c’est pourquoi le PEDN a toujours dit d’éviter la rue. Des manifestations pacifiques ou violentes rarement en Guinée il y a eu des manifestations pacifiques. Le problème est qu’aujourd’hui quand il y a 8 morts, c’est trop. Sinon, tant que le CNRD fait du bien, nous allons les accompagner »

Après l’an 1 du CNRD, la principale priorité pour le parti des verts et oranges est « de mettre en place un véritable cadre de dialogue pour que les guinéens se regardent en face pour se dire la vérité et trouver une solution afin d’organiser une élection apaisée, transparente, crédibles et acceptée de tous  » , a t-il conclu.

 

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.org
624722815

commentaires
Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite